Le géant du Web, Google, dicte en grande partie les règles du jeu en matière de référencement naturel et d’optimisation pour les moteurs de recherche (SEO). Les algorithmes de la firme de Mountain View sont notamment capables d’évaluer et de classer les sites internet selon leur pertinence et leur qualité. Ainsi, obtenir un bon positionnement dans les résultats de recherche dépend fortement de notre capacité à adapter notre contenu en fonction des dernières mises à jour de ces algorithmes. Voyons ensemble commentent les algorithmes de Google influencent le contenu web.

Les principaux algorithmes de Google et leurs incidences sur le contenu

Google utilise plusieurs algorithmes pour indexer, analyser et classifier les pages web. Parmi eux, certains ont particulièrement modifié la manière dont est conçu le contenu sur le web. On distingue notamment :

  • Panda : lancé en 2011, cet algorithme vise à pénaliser les sites proposant du contenu de faible qualité, comme le duplicate content ou le keyword stuffing. Depuis Panda, produire un contenu unique et pertinent est devenu une priorité absolue.
  • Penguin : apparu en 2012, Penguin a été conçu pour combattre les techniques de spamdexing au niveau des backlinks, entraînant une fonte des stratégies de netlinking et incitant les webmasters à veiller à la qualité des liens entrants et sortants de leur site.
  • Hummingbird : déployé en 2013, cet algorithme a fondamentalement changé l’approche de la recherche sur Google en intégrant le concept de recherche sémantique. Désormais, il est important de créer un contenu structuré autour d’un champ lexical riche et varié pour maximiser sa visibilité.

En adaptant régulièrement ses algorithmes, Google incite les webmasters et les créateurs de contenus à privilégier la qualité, l’originalité et la pertinence au détriment des techniques artificielles d’optimisation pour les moteurs de recherche.

L’importance du contenu rédactionnel de qualité

Nul ne peut nier qu’un contenu pertinent et bien écrit demeure primordial pour obtenir une bonne position dans les résultats de recherche. Cela signifie que les rédacteurs web doivent prendre en compte plusieurs facteurs pour produire un texte qui répond aux attentes des utilisateurs ainsi qu’aux exigences des algorithmes de Google. L’ Agencer Ellinger recommande notamment :

  • de choisir avec soin les mots-clés et expressions associées afin d’améliorer la pertinence du texte pour les internautes et les robots d’indexation ;
  • d’éviter les contenus dupliqués ou les pratiques de « copier-coller », car ils sont très mal perçus par les algorithmes et peuvent causer des pénalités sévères ;
  • de veiller à la structure du texte : utiliser des titres (h1, h2, h3…), des paragraphes courts et aérés et de varier la mise en forme (gras, italique…) pour faciliter la lecture et le référencement ;
  • de maîtriser l’écriture pour le web : adopter une ton adaptée à la cible, apporter une information utile, claire et concise et tenir compte des contraintes SEO sans tomber dans la sur-optimisation.

Optimisation des images et des vidéos pour les algorithmes Google

Les contenus visuels tels que les images et les vidéos sont également impactés par les algorithmes de Google. Ils peuvent en effet contribuer à améliorer la pertinence du contenu aux yeux des moteurs de recherche et, par conséquent, aider à obtenir un meilleur classement. Voici quelques points importants à considérer :

  • Titre et balises alt : veillez à donner un titre pertinent à vos images et à remplir correctement la balise « alt » avec un texte qui décrit précisément l’image, ce qui permettra aux robots d’indexation de mieux comprendre son contenu et son utilité sur la page;
  • Compression : un temps de chargement rapide est primordial pour offrir une bonne expérience utilisateur et éviter les pénalités liées aux performances. Il est donc crucial de compresser vos images et vidéos sans nuire à leur qualité afin de réduire leur poids ;
  • Référencement vidéo : comme pour les images, n’oubliez pas d’optimiser le titre et la description de vos vidéos, ainsi que les balises qui leur sont associées. Prenez également en compte la plateforme sur laquelle vous partagez vos contenus : certains, comme YouTube (propriété de Google), conserver le référencement par rapport à d’autres.

Le rôle des réseaux sociaux dans l’influence des algorithmes Google

Les signaux sociaux tels que les partages, les likes ou encore les commentaires générés par un contenu web ont acquis une importance croissante dans l’écosystème du référencement naturel. Bien que Google ait toujours nié prendre en compte ces facteurs de manière directe dans son algorithme, il est indéniable que la popularité sociale d’un contenu peut influencer sa visibilité dans les résultats de recherche. Voici le commentaire :

  • Les contenus bien partagés et aimés sur les réseaux sociaux peuvent générer davantage de trafic vers votre site et donc améliorer sa popularité, ce qui est bénéfique pour son SEO ;
  • Un contenu ayant une forte notoriété sur les réseaux sociaux augmente ses chances d’être cité par d’autres sites web, blogs ou forums et donc d’obtenir des backlinks de qualité, facteur important pour le classement sur Google;
  • Google+ étant intégré aux services de Google, il existe des synergies entre cette plateforme et le référencement naturel : les publications créées, partagées et commentées sur Google+ peuvent avoir un impact positif sur le SEO.